• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un de ces matins moroses

Un de ces matins moroses - Jackie Brier

Un matin, je me regardais dans le miroir en sortant de la douche. Et c’était un de mes matins assez critique. J’avoue que je m’étais levé du pied gauche et on gelait dans la maison. Je déteste l’hiver et dehors, il commençait à tomber des flocons. On annonçait près de 30 centimètres de cette horrible neige qui me pourrit la vie. Mon mari, sentant probablement mon humeur orageuse, m’avait accueilli affectueusement au lever avec un bon p’tit café chaud. Rien de surprenant, il est super gentil, en général. Mais malgré tout, j’étais gelée et grognonne. Et ma fille avait décidé de faire un château dans le salon, tout était donc sens dessus dessous. Alors, je me contemplais avec attention quand j’ai remarqué que mes ridules au front étaient de plus en plus prononcées. Ça y est, j’ai besoin d’injection de Botox. Je dois ABSOLUMENT me débarrasser de ces affreux plis au front qui me donne 10 ans de plus ! J’étais vraiment découragée. Je suis sorti de la salle de bain, les larmes aux yeux. Mon mari inquiet, s’est approché de moi me demandant ce qui se passait. Et quand je lui ai raconté, il a osé pouffer de rire. Est-ce que je ris moi quand il s’inquiète de ses poils aux oreilles qui poussent de plus en plus ? Offusquée et incomprise, je suis parti dans la chambre. Sur ce, Océane, ma petite princesse, est venue me rejoindre et m’a dit : ‘Maman, quand je vais être grande j’espère être belle comme toi ! Et que je n’aurais pas de poils aux oreilles comme papa !'  Ça, c’est ma petite fille à moi…

 

The author:

author

Femme d’affaires de jour, je suis aussi une fanatique de Web et de rédaction de contenu le soir. Entre les 5 à 7 et les week-ends avec mon amoureux (j’adore les sorties), je ne peux m’empêcher de me rendre sur ce blogue et d’y écrire sur ce qui me passionne et m’interpelle. Mon sujet de prédilection, l’esthétisme. Je dois dire que si je n’étais pas cette femme d’affaires si occupée, je serais probablement en train d’étudier ce métier que je trouve très fascinant. Mais bon, il faut bien dormir parfois! Bienvenue à toi, c’est un véritable plaisir de savoir que tu me lis. À bientôt!