• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un trio brisé...

Un trio brisé... - Jackie Brier

J’ai perdu une amie. Enfin je crois. Ne vous méprenez pas, elle n’a pas quitté ce monde, mais mon monde. Je m’explique. Lisette et Lyne sont toutes les deux mes amies. J’ai connu Lisette environ vers notre mi-vingtaine. Nous prenions des cours de théâtre ensemble et avons rapidement sympathisé. Lyne quant à elle était une voisine de Lisette avec qui elle s’entendait bien. De cinq ans notre aînée, elle n’a pas eu la vie facile, puisqu’elle était déjà veuve quand Lisette l’a connu, son mari ayant eu un accident de moto la troisième année de leur mariage. Avec le temps, nous sommes devenus inséparables toutes les trois, sirotant souvent un petit rosé frais dans la cour, sous l’auvent stationnaire de Lisette, dès que l’on le pouvait. J’avais énormément de points communs avec chacune d’entre elles. Le beau fixe a duré longtemps entre nous. Et puis, depuis quelques semaines j’avais remarqué l’absence chronique de Lyne qui prétextait être débordée au travail ou avec sa famille. Peu de temps après, j’ai observé qu’il y avait un froid évident qui s’était installé entre Lisette et Lyne. Et puis, l’abcès a éclaté au grand jour. Le conjoint de Lisette lui a avoué être éperdument amoureux de Lyne et que c’était réciproque. Ils ont tenté de se battre contre leurs sentiments, mais n’y sont pas arrivé. Lisette était furieuse. Il faut dire qu’elle a un caractère explosif et rancunier. Je savais que l’union de Lisette et son conjoint, Pascal, battait drôlement de l’aile depuis un an, et j’avais noté qu’elle n’était pas tendre avec lui, au sens propre comme au figuré. Je savais, comme elle aussi sans doute, que la séparation n’était pas très loin. C’est bizarre car, je m’étais déjà faite la réflexion que Pascal serait plus de type à Lyne, et vice-versa. 
Je me retrouve donc, prise entre les deux. Et je les aime autant l’une que l’autre. Je comprends parfaitement la réaction de Lisette, et je sais que Lyne a dû lutter de toutes ses forces contre son attirance pour Pascal, c’est une fille authentique et de confiance.  Quel cas de conscience. Je sais pertinemment que c’est vrai que l’amour à ses raisons que la raison ignore encore et que Lisette ne me pardonnera pas si je lui dis cela. Elle dira que je cautionne Lyne qui lui a volé son homme et ça sera une triple trahison pour elle. Donc, quelle que soit ma réaction, je perdrais une amie. Comme j’aimerais ne pas avoir à faire ce choix. Aller avec mes valeurs ou comprendre et pardonner. Un vrai dilemme … où des amitiés sont brisées  …

 

The author:

author

Femme d’affaires de jour, je suis aussi une fanatique de Web et de rédaction de contenu le soir. Entre les 5 à 7 et les week-ends avec mon amoureux (j’adore les sorties), je ne peux m’empêcher de me rendre sur ce blogue et d’y écrire sur ce qui me passionne et m’interpelle. Mon sujet de prédilection, l’esthétisme. Je dois dire que si je n’étais pas cette femme d’affaires si occupée, je serais probablement en train d’étudier ce métier que je trouve très fascinant. Mais bon, il faut bien dormir parfois! Bienvenue à toi, c’est un véritable plaisir de savoir que tu me lis. À bientôt!